Cher Camarade Claude

On est trs contents de tĠavoir vu.

On est trs tristes de te voir repartir.

On voudrait bien que tu reviennes encore.

CĠest toi qui nous a fait monter la tombola et nous te remercions beaucoup, et pourtant tu nĠa pas gagnŽ.

EspŽrons quĠune autre fois tu gagneras.

CĠest dommage que tu ne seras pas lˆ quand les stands seront finis.

Au revoir Cher Camarade Claude.

Alfonso Villacinor

 

(texte corrigŽ orthographiquement pour la mise en ligne)